Frédéric Demers

Enseigement

Biographie – pédagogue

Frédéric Demers donne des cours de trompette et de musique de chambre depuis plusieurs années au sein de nombreuses institutions. Son approche pédagogique se veut à la fois stimulante, créatrice et personnalisée.

Présentement professeur de trompette au CÉGEP de Sherbrooke (2016) ainsi qu’à l’École Pierre-Laporte, c’est de 2007 à 2015 que M. Demers a enseigné les cuivres et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Val-d’Or. Il a aussi enseigné comme chargé de cours en trompette à l’Université de Montréal en 2009.  Depuis 1999, il a donné des cours privés et des sectionnelles de cuivres au Collège Notre-Dame, au Collège Jean-Eudes, à l’Institut Reine-Marie ainsi qu’au Collège Regina Assumpta (2007-2014) en plus d’être régulièrement invité en tant que spécialiste en cuivres par de nombreuses autres institutions.

Par ailleurs, depuis 2006, M. Demers a livré plusieurs conférences sur des sujets variés, notamment, dans le cadre de son doctorat en interprétation du cornet à pistons, à l’Université de Montréal et au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il a présenté les résultats de ses recherches, portant sur Les différentes utilisations de la méthode de cornet Technical Studies de Herbert L. Clarke (1867-1945) par les joueurs de cuivres aigus d’aujourd’hui. De plus, il a eu l’occasion d’exposer aux élèves du cours Recherche et création d’Isabelle Panneton, enseigné à l’Université de Montréal, ses démarches au cours de l’élaboration du sondage ayant constitué le point central de sa thèse de doctorat. Il a également présenté des conférences sur les cuivres dans le cadre du séminaire d’organologie de Vincent Verfaille.

En 2013 et 2014, c’est à la Fédération des associations musicales éducatives du Québec qu’il a présenté deux ateliers-conférences, l’un portant sur l’art d’enseigner les cuivres et l’autre sur l’enseignement des cuivres en groupe.

Demers est régulièrement appelé à juger les participants à différents concours. Depuis 2007, en plus de juger les examens au sein du réseau des conservatoires, il a été juge au Festival des harmonies et orchestres symphoniques du Québec, au MusicFest, au Concours solistes et petits ensembles de Victoriaville, au Festival de musique du Royaume ainsi qu’à trois reprises aux prix Opus pour la catégorie Disque de l’année.

Et finalement, en 2013, il a entièrement révisé le programme de trompette de l’École préparatoire de musique de l’UQÀM.