Kordévan

Trio trompette, trombone et piano

Musiciens

Frédédric Demers

Frédéric Demers

Trompette

Reconnu par ses pairs comme l’« un des meilleurs trompettistes et cornettistes canadiens » (International Trumpet Guild, É.-U.), Frédéric Demers est très demandé en tant que soliste par diverses formations musicales, particulièrement depuis l’enregistrement en 2008 de son disque solo Carnaval et Concertos. On compte au nombre de ses réalisations deux concertos créés en 2013, l’un pour six trompettes, un soliste et orchestre, et l’autre pour cornet à pistons et orchestre.

La musique de chambre est une passion pour Frédéric Demers. Vous pourrez le constater par ses prestations dans le cadre du concert théâtralisé autoproduit, 8 trompettes et 1 piano en duo avec la pianiste remarquable Jacynthe Riverin. De plus, il a mis sur pied le trio Débonnaire, trio de cuivres consacré au répertoire classique de tout genre. Toujours à titre de chambriste, M. Demers s’est associé avec l’organiste Catherine Todorovski pour former un duo orgue et trompette. Il est aussi membre fondateur depuis 2007 du dynamique ensemble Magnitude6, sextuor constitué d’un quintette de cuivres et d’une batterie, entièrement voué à la musique de création. De plus, il est membre du trio en résidence au Conservatoire de musique de Val-d’Or, Kordévan.

En tant que pigiste, Frédéric Demers a joué avec presque tous les orchestres symphoniques du Québec, dont l’Orchestre symphonique de Montréal et l’Orchestre Métropolitain. En 2006, il a entrepris une tournée de six concerts en Allemagne avec l’orchestre baroque The Netherlands Bach Society, jouant sur une trompette naturelle.

Ayant toujours été très actif auprès des jeunes, Demers a démocratisé la trompette partout à travers le pays. En 2006, il a conçu un concert solo multimédia novateur : La trompette sous toutes ses formes. Il y joue de sept types de trompettes différentes. En 2007, ce concert a été adapté en coproduction avec Jeunesses Musicales Canada pour devenir Les 7 trompettes de Fred Piston et fut présenté près de 500 fois devant plus de 50 000 jeunes de 3 à 12 ans, dans plusieurs provinces canadiennes. En 2013, en collaboration avec l’auteur et metteur en scène Mario Boivin, Demers a élaboré une nouvelle version de ce concert, cette fois pour soliste et orchestre et intitulée Fred Piston symphonise avec 7 trompettes. Depuis, cette adaptation a été présentée à cinq reprises devant un total de 4 100 jeunes.

Frédéric Demers a obtenu son doctorat en interprétation du cornet à pistons de l’Université de Montréal avec mention grande distinction. Il s’est aussi mérité un Artist Diploma de l’Université McGill en plus du Prix du Conservatoire de musique de Montréal.

Neal

Neal Bennett

Trombone

Originaire de Langley en Colombie-Britannique, Neal Bennett mène une carrière de soliste, chambriste et pédagogue.

Neal Bennett a obtenu un Premier prix à l’unanimité en trombone au Conservatoire de Montréal dans la classe d’Alain Trudel. Il poursuit ses études à l’Université de Colombie-Britanique sous la direction de Doug Sparkes et Gordon Cherry et y obtient un doctorat. Grâce à une bourse du Conseil des Arts du Canada, il s’est rendu dans certains monastères d’Europe où il a cherché et trouvé des œuvres pour trombone alto jamais jouées depuis le 18e siècle.

La virtuosité de Neal Bennett, co-fondateur de l’ensemble I Tromboni, s’exprime au moyen de différents trombones et de plusieurs styles musicaux. Dans le domaine du jazz et de la musique populaire, il a joué pour le Hard Rubber Orchestra et le groupe BrassFire de Jens Lindemann. En ce qui concerne les musiques nouvelles, il a participé aux premières vancouvéroises du T-Bone Concerto de Johan de Meij avec le Pacific Symphonic Wind Ensemble, du Olmütz Concerto d’Elizabeth Raum avec la West Coast Symphony et à différents projets avec la Redshift New Music Society.

Présentement il est engagé par Redshift Music pour faire un disque de musique canadienne. Dans ce projet, il interprétera des nouvelles oeuvres des compositeurs : Jocelyn Morlock, Scott Good, Farshid Samandari, Rob McKenzie et Roydon Tse. Ce disque sera enregistré à l’été 2012 au Banff Centre for the Arts.

Depuis septembre 2011, il est professeur au Conservatoire de musique de Val-d’Or.

huges

Hugues Cloutier

Piano

Reconnu par la critique et par ses pairs pour sa sensibilité artistique et pour la richesse de ses interprétations musicales, Hugues Cloutier s’est taillé une place de choix parmi la jeune génération de pianistes.

Titulaire d’un doctorat en interprétation de l’Université de Montréal, Hugues Cloutier a travaillé sous la direction de Marc Durand. Il détient également le Prix avec grande distinction en piano et en musique de chambre du Conservatoire de musique de Québec, ainsi qu’un Premier prix en solfège et en dictée musicale. Au cours de ses études, il a reçu la médaille du Gouverneur général pour les études post-secondaires, des bourses des fondations Vin-Art International et Wilfrid-Pelletier, des bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec, des bourses d’études du Fonds québécois pour la recherche en société et culture ainsi que des bourses de perfectionnement au Centre d’Arts d’Orford où il a travaillé avec André Laplante et Jean-Paul Sévilla. C’est d’ailleurs auprès de ce dernier que Hugues Cloutier s’est perfectionné en France pendant 2 ans et demi.

Outre ces performances académiques, Hugues Cloutier a été lauréat de plusieurs concours de musique nationaux et internationaux. À son dossier s’ajoutent de nombreuses classes de maîtres auxquelles il a participé : Lazar Berman, Emanuel Ax, José Feghali, Michel Dalberto, Richard Raymond.

Hugues Cloutier a donné plusieurs récitals au Canada et en France en tant que soliste, chambriste et accompagnateur. Il s’est aussi produit à quelques reprises à la télévision et à la radio.